Chaque semaine,
la France exporte des milliers d’animaux hors d’Europe

La France exporte chaque année 150 000 bovins et ovins depuis le port de Sète.

Mais ils ne sont que la partie émergée de l’iceberg : des milliers de bovins sont envoyés en Espagne pour y être engraissés, puis eux aussi exportés via le port de Carthagène en Espagne.

Destination : l’Afrique du Nord ou le Moyen-Orient, où plus aucune loi ne les protège…

De l’autre côté de la Méditerranée,
c’est l’horreur
qui attend les animaux

Qu’ils soient exportés pour être engraissés, élevés ou directement abattus, tous connaîtront une mort d’une violence inouïe. Le Gouvernement français, les exportateurs, les éleveurs : tous savent comment sont traités les animaux hors d’Union européenne. Pourtant, ils continuent d’y exporter des animaux vivants !

MORT AVANT MÊME D'EMBARQUER
TRAITÉS COMME DES MARCHANDISES...

97840
signataires




facebook
twitter

J’agis contre les souffrances infligées aux animaux exportés

Je demande au Gouvernement français

- De suspendre les exportations d’animaux hors de l’Union européenne
- D’interdire tous les transports d’animaux quand la température n’est pas comprise entre 5°C et 30°C

* Champ requis

En signant, vous acceptez de recevoir des informations de Welfarm. Pour plus de renseignements concernant vos données personnelles, cliquez ici. Je ne souhaite pas être contacté par email par l’association

WELFARM en campagne contre les pires conditions de transport d’animaux

STOP au transport maritime des animaux !

STOP au transport maritime des animaux !

Le calvaire des agneaux de Pâques

Enquête :
Le calvaire des agneaux de Pâques

Enquête :
en Afrique du Nord et au Moyen Orient